Snudi Force Ouvrière

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Communiqué FNEC

Face aux provocations du 1er ministre et du ministre de l’Education nationale, ce qui est à l’ordre du jour, c’est déclencher la grève unie, sans interruption jusqu’au retrait !

jeudi 12 décembre 2019

Depuis le 5 décembre dans la plupart des départements, les personnels de l’Education nationale se réunissent en AG du 1er et du 2nd degrés dans les secteurs, les établissements et les services avec leurs fédérations départementales FNEC FP-FO, FSU, SUD, CGT, parfois UNSA. Ils y votent la reconduction de la grève pour obtenir le retrait du projet de réforme MACRON-DELEVOYE sur les retraites.
Face à cette mobilisation qui a conduit à ce que 70 % des enseignants du 1er degré et 75 % du 2nd degré soient en grève le 5 décembre, qu’a répondu le 1er ministre dans son allocution du 11 décembre ?



Communiqué FNEC

Déterminés

mercredi 11 décembre 2019

Près d’un million : 180 000 à Paris, 60 000 à Toulouse, 6 000 à Albi, 4 000 au Puy en Velay, 4 000 à Angers, 2 500 à Saintes… Des cortèges toujours aussi déterminés, mêlant salariés du public et du privé, ont encore défilé ce mardi 10 décembre dans toute la France : « on ne lâchera rien jusqu’au retrait de la réforme Macron ! Et qu’est-ce qu’on fait demain ? On reconduit ! »



Communiqué FNEC du 9 décembre 2019

Grève jusqu’au RETRAIT

lundi 9 décembre 2019

Face à la puissance de la grève lancée le 5 décembre pour le retrait du plan Macron-Delevoye, face aux assemblées générales qui continuent à se développer et qui appellent à reconduire la grève dans le secteur public comme dans le privé, le gouvernement multiplie les manoeuvres.



Mobilisation

Communiqué intersyndical

vendredi 6 décembre 2019

Nos organisations, réunies en intersyndicale, se félicitent de l’ampleur des mobilisations par la grève lancée ce 5 décembre et par la participation massive aux manifestations organisées partout dans le pays.



Communiqué FNEC du 5 décembre 2019

LE RETRAIT !

jeudi 5 décembre 2019

RATP, transports routiers, SNCF, Air France, banques et assurances, EDF-GDF, Chimie, Action Sociale, Éducation nationale, Services publics territoriaux, Santé, Sécurité sociale, Pôle Emploi, Mutualité...
la grève est massive, d’une ampleur inédite !



Communiqué intersyndical

Oui à la satisfaction des revendications pour les directions d’école ! Non au statut hiérarchique de directeur/directrice et aux regroupements d’écoles !

jeudi 28 novembre 2019

Le suicide de Christine Renon, l’émoi, la colère et les mobilisations provoquées par ce geste ont mis en exergue l’aggravation des conditions de travail des enseignant-e-s, et en particulier pour les directions d’école.
Le ministre a ainsi décidé de lancer un questionnaire à destination des 45.000 directeurs/directrice et de les inviter à des réunions avec leurs IEN… Le ministre ne serait-il pas informé des revendications pour les directions d’école ni des discus-sions déjà engagées entre son administration et les organisations syndicales depuis plusieurs années ?



Directeurs

Enseignants non remplacés, formations annulées, conditions de travail dégradées… ça suffit ! Le ministre doit demander aux recteurs de procéder au recrutement sur la liste complémentaire !

jeudi 28 novembre 2019

Dans nombre de départements, le manque de remplaçants aboutit à une situation insupportable. Les absences non remplacées de personnels en congé se multiplient, les classes des collègues présents sont surchargées, les conditions de travail des enseignants et les conditions d’apprentissage des élèves sont dégradées comme jamais : la continuité du service public n’est plus assurée avec des collègues non remplacés pendant des semaines ! Faute de remplaçants, le SMA a même été mis en place dans une école d’une commune du Puy-de-Dôme avec l’accord de l’IA : jusqu’où iront-ils ?



Direction

Le SNUDI-FO s’adresse au ministre

vendredi 15 novembre 2019

Monsieur le Ministre,
Vous avez annoncé par un communiqué de presse du 13 novembre de « premières mesures visant à alléger et simplifier le travail des directeurs d’école » dans le prolongement de vos annonces au comité technique ministériel de ce même jour.
Ces annonces font suite au questionnaire et aux réunions de directeur avec leurs supérieurs hiérarchiques que vous organisez dans les départements. Le SNUDI-FO vous rappelle tout d’abord qu’il n’acceptera pas que ce « grand débat » débouche sur des propositions telles que la création d’un statut de directeur ou de regroupement d’établissements de type EPEP ou EPSF, que vous avez été contraints de retirer de votre projet de loi sur l’école de la confiance face à la mobilisation.



Direction

Alors que les personnels exigent des réponses immédiates, le Ministre répond par l’élaboration d’un questionnaire et la mise en place d’un « grand débat » ! De qui se moque-t-il ?

jeudi 31 octobre 2019

Le SNUDI-FO a été reçu au ministère le 22 octobre sur la question de la direction d’école. Le suicide de notre collègue Christine Renon, et la lettre qu’elle a laissée, ont en effet mis en exergue les conditions de travail inacceptables des directeurs d’école.



Le ministre utilise le suicide de Christine Renon pour imposer les EPEP et le statut de directeur : honteux et inacceptable !

jeudi 3 octobre 2019

L’ensemble de la profession exprime ce 3 octobre son émotion suite au suicide de Christine Renon, mais aussi sa colère et son indignation.


Accueil | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP